5 astuces de rédaction pratiques qui rendront votre contenu plus puissant

Chaque mois, plus de 87 millions de blogs sont publiés sur WordPress.com. Si vous voulez vous démarquer de la foule, votre contenu doit être puissant. Il doit entraîner les gens, les divertir et les amener à agir. Si ce n’est pas le cas, tout votre dur travail n’aura servi à rien. Au lieu de faire des vagues, ce ne sera qu’une goutte de plus dans l’océan.

Faites-en l’expérience

Avez-vous déjà vu des maîtres conteurs au travail? C’est incroyable de voir comment ils peuvent capter votre attention et vous faire oublier ce qui se passe autour de vous. Quand ils racontent une histoire, on a l’impression d’être dans cette histoire.

Quand une personne vous raconte une histoire, votre cerveau s’associe à celui de la personne qui la raconte. Vous n’imaginez pas ce qu’ils disent, vous le vivez aussi.

C’est cette capacité à générer des émotions chez votre lecteur qui rend la narration si puissante. Si vous pouvez faire en sorte que les gens ressentent ce que vous dites, votre contenu se démarquera de la concurrence.

Maintenant, transformer chaque article en une histoire qui mérite une nomination aux Emmy va être un défi. Mais il existe plusieurs façons d’ajouter plus d’éléments de narration à votre contenu.

Utilisez des métaphores

Des chercheurs espagnols ont découvert que, lorsqu’ils donnaient aux sujets de test des métaphores telles que «Le chanteur avait une voix de velours», le cortex sensoriel du sujet – la partie du cerveau responsable de la perception de la texture par le toucher – s’éclairait.

Utilisez des verbes forts

Les verbes forts peuvent vous aider à visualiser une action. Dire que quelqu’un a «claqué le poing sur la table» est beaucoup plus puissant que de dire que quelqu’un «a mis le poing sur la table», si cela n’est pas votre spécialité, une formation de rédacteur web peut vous aider.

Utilisez la puissance des boucles ouvertes

En 1927, une psychologue soviétique du nom de Bluma Zeigarnik était assise dans un restaurant avec ses collègues quand elle remarqua quelque chose de bizarre. Lorsque leur serveur prit leur commande, il se souvint de chacun d’eux sans problème.

Mais une fois qu’ils eurent fini de manger et que tout était payé, le serveur ne pouvait plus se souvenir de ce qu’ils avaient chacun pour dîner.

Elle décida d’étudier cela plus en détail et découvrit que les gens avaient beaucoup plus de facilité à se souvenir des tâches non terminées. En psychologie, cela est devenu l’effet Zeigarnik. En copywriting, il s’agit d’une boucle ouverte.

Les boucles ouvertes sont partout. Des publicités, aux films, en passant par les billets de blog. Si vous avez déjà regardé ou lu toute forme de divertissement, vous avez rencontré des boucles ouvertes.

L’ajout de boucles libres à l’intro de votre contenu peut constituer l’un des meilleurs moyens d’inciter les gens à investir dans votre contenu.

Ajouter des boucles ouvertes à vos sous-titres aidera à attirer les personnes qui analysent simplement votre contenu et passent à autre chose.

En cas de doute, lisez à haute voix

Un bon moyen de rendre votre contenu plus puissant est de commencer à le lire à voix haute. En effet, à moins que vous ne pratiquiez la lecture rapide, vous utilisez votre voix intérieure pour lire les mots «à voix haute» dans votre tête.

C’est ce que l’on appelle la sous-vocalisation et il est plus facile pour votre cerveau de comprendre ce que vous lisez.

En vous assurant que cela sonne bien, vous permettez à vos lecteurs de digérer ce que vous dites. Ils pourront se concentrer sur le message plutôt que sur les mots.

Lire votre contenu à voix haute vous aide également à résoudre les problèmes de votre contenu. Vous vous rendrez vite compte que les paragraphes ne fonctionnent pas lorsque les phrases sont insignifiantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *